Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 22:00
DBM400 - Later Hoplite Greek contre Seleucid

Il y a quelques jours, nous avons joué une partie de De Bellis Mutlitudinis avec Bertrand, au format normal, en 400 points.

La règle prend une ampleur toute différente par rapport à l'adaptation DBM200, et offre en particulier une multitude (c'est le cas de le dire) de possibilités tactiques et stratégiques, de grandes libertés.

En bref, malheureux les joueurs d'antique-médiéval méconnaissant ou délaissant cette règle !

Bertrand joue des Séleucides, je reprends sa liste, que voici :

1er corps démo à 2,5 éé
Sub general Reg Kn(F)
2 Reg Kn(F)
1 Irr Cv(O)
1 LH(F)
3 Hd(O)

2ème corps démo à 3,5 éé
C-in-C Reg Kn(X)
4 Reg Kn (X)
2 Irr LH(F)
5 Hd(O)

3ème corps démo à 11 éé
Sub general Reg Pk(S)
4 Reg Pk(S)
8 Reg Pk(O)
4 Irr Wb(S)
6 Reg Reg Ax(S)
3 Irr Ax(S)
13 Irr Ps(O)

4ème corps démo à 3,5 éé
Allied parthian general Irr Kn(X)
3 Irr Kn(X)
6 LH(F)

Démoralisation : 29,5 équivalents éléments

De mon côté, je décide de sortir mes fantassins lourds grecques. J'ai envie de jouer mes chers hoplites en 400 points. Voici ma liste, de Later Hoplite Greek, avec l'option pour Agesilas et son expédition en Asie. Cela me contraint à ne jouer que des généraux spartiates, 3 au total, mais commandement complètement régulier. Cette liste permet d'avoir pas mal de LH et d'augmenter le nombre d'Ax disponibles. Elle m'assure en sus une loyauté de chaque corps et la possibilité d'affecter mes dés de PIP comme je l'entends.

Corps 1 Démo à 9 éé

CinC Agesilaus regCv(O)
12 irr Sp(0)
6 reg Cv(I)
6 reg Ps(I) ce sont des hamippoi, qui peuvent supporter les Cv contre les Cv adverses.
4 LH (O)

Corps 2 Démo à 9,5 éé

Spartan Subgen Reg Sp (S)
1 reg Sp(S)
12 irr Sp(O)
10 irr Ax (O)
2 LH(O)
2 Ps(O)
3 Ps(I)

Corps 3 Démo à 9,5 éé

Spartan Subgen Reg Sp(S)
1 reg Sp(S)
10 irr Sp (O)
6 reg Ax (O)
4 irr Ax (O)
1 irr Cv(S)
2 LH (O)
2 Ps (O)
3 Ps (I)

Démo de l'armée à 41 éé

Déploiement des armées

DBM400 - Later Hoplite Greek contre Seleucid

Grâce à mon agressivité de 3 propre au commandement spartiate, je suis attaquant.

Avec une vision erronée sur les capacités de mon armée à conduire une marche de flanc efficace (manque de vitesse et de souplesse des hoplites, corps trop volumineux), je décide de concentrer toutes mes forces sur ce que je pense être la future concentration de troupes adverse, devant leurs bagages. Infanterie lourde en face, ma cavalerie sur ma droite, un corps d'infanterie en marche de flanc à gauche (A).

Or, cela ne répond que médiocrement au déploiement de Bertrand. Il masse son infanterie lourde et moyenne sur sa gauche.et ne déploie là où j'attendais naïvement le gros de ses troupes que des chevaliers et deux LH. Bigre, consterné, me voilà avec visiblement rien à mettre sous la dent de mes hoplites et peltasts...

Ce que j'apprendrai au cours de la partie, et que j'avais mal lu lors du déploiement, c'est que Bertrand a planqué des troupes partout : embuscade de chevaliers, cavaliers, LH et hordes derrière les collines sur sa droite (B) (un corps entier, et une partie du corps des chevaliers déployés en vue), embuscade de très nombreux nombreux psiloi (13) à son extrême gauche (C), et marche de flanc de son corps allié composé de chevaliers armurés sur ma droite (D).

Quelqu'un s'est glissé sur cette photo... Mais qui est-ce ?

Quelqu'un s'est glissé sur cette photo... Mais qui est-ce ?

Autre vue. Betrand pousse ses Psiloi avec ses gros doigts boudinés.

Autre vue. Betrand pousse ses Psiloi avec ses gros doigts boudinés.

DBM400 - Later Hoplite Greek contre Seleucid
On le voit sur cette photo, les capacités de manoeuvre des Séleucides de Bertrand sont largement au-dessus de celle de mes hoplites grecs. Ma droite est débordée par une grosse partie de l'armée adverse, alors que ce qui se trouve en face de mon infanterie lourde commence à se dérober...

On le voit sur cette photo, les capacités de manoeuvre des Séleucides de Bertrand sont largement au-dessus de celle de mes hoplites grecs. Ma droite est débordée par une grosse partie de l'armée adverse, alors que ce qui se trouve en face de mon infanterie lourde commence à se dérober...

La ligne oblique que Bertrand a formé présente deux avantages : il menace durement mon extrêmité de cavalerie, qui fait face de front aux porteurs sarissas qu'ils n'ont aucune chance d'intimider, bien au contraire, ils sont très largement débordés par les Ax et Ps adverses, et elle éloigne ses chevaliers de mes hoplites les plus proches, qui sont les seuls à pouvoir faire des dégâts dans cette empoignade qui se dessine.

La ligne oblique que Bertrand a formé présente deux avantages : il menace durement mon extrêmité de cavalerie, qui fait face de front aux porteurs sarissas qu'ils n'ont aucune chance d'intimider, bien au contraire, ils sont très largement débordés par les Ax et Ps adverses, et elle éloigne ses chevaliers de mes hoplites les plus proches, qui sont les seuls à pouvoir faire des dégâts dans cette empoignade qui se dessine.

DBM400 - Later Hoplite Greek contre Seleucid
Plus que jamais, l'armée de Bertrand est insaisissable pour mes malheureux fantassins lourds. Il choisit l'endroit où il se battra.

Plus que jamais, l'armée de Bertrand est insaisissable pour mes malheureux fantassins lourds. Il choisit l'endroit où il se battra.

Premiers combats !

Premiers combats !

Mes hoplites approchent, mais les troupes qui les flanquent commencent à être en danger.

Mes hoplites approchent, mais les troupes qui les flanquent commencent à être en danger.

Mon corps de cavalerie a bien réussi à casser quelques plaquettes, notamment sur le corps adverse de chevalier. Mon objectif était d'en prendre suffisamment pour démoraliser le corps et ainsi isoler l'aile gauche adverse. Mais mes braves hoplites n'ont pas eu les conditions idéales pour y arriver, mis en danger de tous côtés par manque de soutien.

C'est donc Bertrand qui a réussi, en toute logique, aux vues des déploiements et des manœuvres respectives, à casser l'un de mes corps, celui de cavalerie à ma droite. Si cela ne peut être exploité jusqu'à une victoire totale, et serait considéré en tournoi comme un nul à l'avantage de Bertrand (mon armée, nombreuse, est encore loin d'être démoralisée), voilà néanmoins une victoire partielle pour lui et une défaite bien méritée pour moi.

Il me reste à continuer à réfléchir à la façon de composer cette armée et surtout aux manières de la mener au combat. Sans doute ne dois-je pas négliger l'appui sur les terrains comme je l'ai fait lors de la présente partie (je n'ai placé aucun terrain difficile sur lesquels m'appuyer, alors que j'en avais la possibilité comme attaquant, et les moyens avec mes nombreux Ps et Ax), et sans doute aussi ne dois-je pas imaginer des marches de flanc avec des fantassins lourds incapables de manœuvre et de vitesse.

A bientôt pour une prochaine partie, une récente peinture ou un nouveau décor !

Encore deux photos pour le plaisir...

Bertrand sortait une partie de son embuscade à ma gauche...

Bertrand sortait une partie de son embuscade à ma gauche...

Mes cavaliers ont vite compris qu'ils étaient en inconfortable posture...

Mes cavaliers ont vite compris qu'ils étaient en inconfortable posture...

Partager cet article

Repost 0
Published by macha
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact