Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 22:51


Cavalerie 1759

 

 

Commençons par une petite leçon de français. D’aucun aura remarqué une légère redondance (légère comme le sont toutes les redondances par définition) dans le titre. Et oui, le suffixe « -ounette » est déjà un diminutif, l’épithète « petite » en est un autre. Pourquoi cela ? Pour qu’on ne me dise pas que j’exagère ?!!! Je ne fais jamais dans l’exagération. Oui, qu’on ne me dise pas « wah l’autre hé, c’est même pas une conversion, à peine une conversionounette ! Il exagère eh ! ». Donc non, aucune erreur de sémantique (oui, je maîtrise toujours ma semence), mais bien la volonté d’appuyer que dans cet article, point de conversion de la mort-qui-tue avec la tête d’Alexandre sur le corps de César attribué de la petite bite d’Hannibal (ou Hamilcar :p) (guerre de sape psychologique oblige... ouais les Carthaginois c’est tous des PDs d’abord !) comme ici. Et puis d’abord on le met où le car ?

 

 


Pour en revenir à l’article (comment ça je m’égare ? Mais non, je mets le car je viens de dire !!), nous n’aurons ici que quelques illustrations de petites astuces permettant de varier la pose de nos soldats de plomb à moindre frais.

 

 

Cavalerie 1749

Vous avez oubliez votre sable les gars.

 

Notre cas d’étude (et là j’ouvre la boite de biscuits en métal pour me pencher sur mes fières troupes qui me crient par dévotion de leurs innombrables petites voix fluettes : « Non Papa ! Non Papa ! ». A moins que ce ne soit : « non pas moi ! non pas moi ! ». Je ne comprends pas.)(Je tiens à préciser que je ne prends pas de LSD. Jamais.) sera la cavalerie perse (oui, vous l’aurez compris, tout l’art est de suivre cet article malgré les parenthèses). Pourquoi ? Parce que ! Parce que ce sont les dernières figurines que je viens de finir de peindre (et oui, tout cet article n’est qu’un prétexte pour les illustrer (c’est marrant ça, c’est un texte qui illustre des illustrations, pas banal…), étant donné que j’en ai déjà parler ici).


 

Cavalerie 1739a

Les nouvelles figs peintes. Quatre modèles de base, six poses.

 

Tout le sens du propos de ces lignes donc (sisi, ya un sens à tout ce charabia) réside dans les petites astuces (je me répète) qu’on peut trouver pour enrichir la posture de nos charmantes figurines. Car nous sommes tous confronter au même problème : on utilise bien souvent plus de figurines d’une gamme que la gamme ne propose de postures différentes (et encore, on a la chance que les marques récentes – Corvus Belli, Xyston – proposent des postures assez variées pour une même référence). Résultat des comptes, nos lignes de bonshommes sont assez stéréotypées.

 

 

Cavalerie 1740a

De derrière.

 

 

Une première solution simple à ce problème peut consister à modifier la position des bras. Tout du moins chez Xyston (je connais mal les autres marques, si vous voulez faire partager vos connaissances, n’hésitez pas, lach’ t comm’), le métal est assez ductile. Cela permet de jouer avec une amplitude significative sur la position des membres supérieurs :

 

 

          Cavalerie perse 1744aCavalerie 1745aCavalerie 1746a             

La figurine de gauche est celle de base. Les reste illustre la bonne ductilité du métal Xyston. 

 

 

 

Une autre idée est de modifier l’équipement. Toujours chez Xyston, les lances ne sont jamais parties intégrantes de la figurine. Il convient donc de faire un petit trou (la mini-perçeuse étant l'outil de bourreau le plus adéquat) dans la mimine de votre fier guerrier qui n’aura pas mal (je vous conseil le lexomil - marche aussi avec votre femme), avant d’y placer une lance de votre confection (vous pouvez essayer après mais ça fonctionne beaucoup moins bien). On peut étendre le concept un tantinet plus loin en sectionnant une arme que le modèle aurait déjà en main pour le remplacer par une lance, comme ici :

 

 

           Cavalerie 1741Cavalerie 1742aCavalerie 1743a                                                                                                                                                                                                                                         

A droite la figurine originale, au centre avec une lance à la place de la hâche, à gauche le bras droit replié vers le haut. Une dernière possibilité existe en combinant les deux conversions pour obtenir une lance brandie !!

 

Une troisième étape consiste en la conversion par décapitation ! Uniquement pour les plus expérimentés d’entre vous… Encore et toujours chez Xyston, la tête se détache assez nettement du reste du corps. Ceci permet, avec un bon cutter à la lame bien aiguisée, de détacher la tête du corps et ainsi la placer, harmonieusement si possible, sur un corps sans tête (la schizophrénie est un mal qui touche les armées de tous les temps mon pauvre monsieur).

 

 

anc20054

Les figurines originales de mes prochains scythes.

 

 

Perses 1768a

Je vous laisse jouer au jeu des sept erreurs.

 

 

Comme je le disais plus haut, ce sont des choses assez simples mais qui enrichissent pleinement la diversité des figurines et qui, dans un effet d’ensemble, rajoute à l’effet de masse grouillante.

 

      Cavalerie 1760

CHAAARGEZZZ !!!

 

La prochaine étape dans la conversion étant de passer à la vitesse supérieure, à savoir : la maîtrise du green stuff ! Mais là, il est temps pour moi de céder la place. Maître Macha, si vous voulez bien vous donnez la peine…

Cavalerie 1764

En avant première mondiale, un petit aperçu du prochain article. Promis, sortie prévue avant 2 ans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

moipasfou 19/10/2011 17:59


Ah, ah, donc nous pouvons en plus penser que nous avons du nous contaminer lors de cette superbe convention, viendras tu nous revoir à celle que j'organise en novembre (19 et 20) à Vaires, nous
pourrions dans ce cas faire plus amples connaissance. Je suis entrain de peindre une armée fow pour la dite convention, qui me prend du temps vu le nombre de véhicule, ce qui explique que le blog
est moins fournis qu'à son habitude.


tyty 19/10/2011 17:37


Effectivement, l'acronyme est loin d'être usurpé !! Alors bienvenue parmi nous cher Moipasfou ! Pour ceux qui nous lisent, il n'est pas obligatoire de faire preuve de déficience de stabilité
psycho-émotiono-sociale pour participer (même s'il est vrai que c'est un plus pour intégré un certain cercle d'initiés...).

En parcourant ton blog je viens de réaliser que nous nous sommes déjà vu sans nous connaître. Et oui, j'ai reconnu mes bras sur la photo de la table DBM que tu as prises lors de la convention de
Fontainebleau. Mes braaaaaas !! Blog hautement sympathique du coup.


moipasfou 19/10/2011 12:46


Le pseudo de "Moipasfou" indique plein de chose que je ne divulguerais que sous l'emprise de fort psychotrope...L'une des raisons de ce surnom et pseudo vient de mon métier, éducateur spécialisé,
allez savoir pourquoi en des temps reculés, lorsque j'étais encore en formation, une horde d'étudiant on commencé à me surnommer ainsi, alors que je venais de présenter deux exposés, l'un sur un
cas clinique frôlant la psychiatrie (d'ailleurs le pauvre sujet finira en HP) et l'autre sur ce que nous appelions à l'époque technique éducative ou je présentais le jeu d'histoire avec figurine
comme support éducatif auprès de jeune ado de 14-16 ans placés en institution. Les deux dossier étant signé de ma griffe moipasfou, pour mettre un trait d'humour dans ses dossiers parfois trop
sérieux......


Tyty 19/10/2011 11:59


C'est vrai Macha, tu l'as appris à tes dépends (je n'aurais osé dire que c'est parce que tu as une équipe de bras cassés ou que leur bras leur en tombèrent d'apprendre qu'ils allaient encore tomber
sur les Perses ;p). Donc oui, il faut quand même faire preuve de douceur et tenter de "sentir" la résilience du métal (j'aurai dû faire forgeron...) et faire les choses dans le bon ordre.

Moipasfou, le pseudo explique-t-il une telle addiction ? ;-)

Oui Tizizus, nous avons le projet de devenir une référence (hein Cortex ?), mais bien plus que Kulturelle, MONDIAAAALE !!! ET NOUS SERONS LES MAITRES DU MONNNNDE ! HAHAHAHAHA ! Oups, c'est l'heure
de mes pillules.


macha 19/10/2011 11:22


Désolé pour les mots insensés au dessus, c'est le tél qui prend des libertés sur mes mots...


macha 19/10/2011 11:17


Quel effet de masse ! Peut-être vont-ils finir par impressionner les Grecs ?!
si je puis me permettre, j'ajouterais à tes conseils de d'abord percer la main et ensuite tordre le bras. Le métal Piston est chouette mais le perçage et la clef de bras sont deux actes
traumatisants pour nos petits bébés et si le dremel vient après, ça peut casser. Ubiquité bras trop tordu va aussi obligée à mille précautions en sortie se boîte. Bref, c'est un travail délicat !


tizizus 19/10/2011 10:41


Belle maîtrise de la sémantique, ce blog va vite devenir une référence Kulturelle (et aussi, à l'occasion, un holster...) Car quand on parle de culture, on sors nos révolvers.

Vivement la suite.

Pluche

Fred


moipasfou 19/10/2011 07:38


Excellent article, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, on en redemande....enfin j'en redemande.....


Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact