Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 17:47

Partie 1 : Later Hoplite Greek (liste 5 livre d'armées 2)

cavalier-grec.jpg

 

Salut à tous !

 

Voici, en retard mais en exclusivité, un petit compte-rendu de mon tournoi DBM de Brest 2014. J'étais avec mes deux vils compères Tyty et Corybantes el Corones (blog inactif depuis un moment, mais ya quand même des trucs à voir, et puis pour l'hommage), mais je n'ai que des photos de téléphone, et le tournoi est déjà trop loin pour que mes souvenirs recouvrent et mes parties, et celles des copains.

 

J'étais parti avec mes traditionnels grecs, mais cette fois de la liste numéro du livre d'armées 2 de DBM (contrairement à mes habitudes précédentes avec la liste de fin de livre d'armées 1).


La liste "later hoplite greek" démarre après les guerres médiques en 480 av.JC, culmine (du moins par habitude dans les manuels scolaires) avec l'Athène du IVème Siècle du stratège Périclès, et recouvre la prise d'importance des formations légères (du moins plus légères que la phalange hoplitique), avec un apport considérable de peltasts par rapport à la précédente liste, et en règle générale une diversification blogale des types de troupes disponibles. Sa limite se trouve être la période hellénistique de la Grèce, quand l'influence de la Macédoine, tant politique que militaire, éclipse l'importance des cités du sud, et transforme les armées et les armes employées.

 

La liste que j'ai constituée à partir de ces "later hoplite greek" m'a permis, par rapport à ma précédente basée sur les "early hoplite greek", d'avoir un bel apport en Aux(O) réguliers et irréguliers, donnant de la souplesse au groupe malgré la phalange de hoplite irrSpear(O) extrêmement peu manoeuvrables et très embêtés à l'approche des terrains inégaux et difficiles.

Les Ax ont l'autre avantage de pouvoir tenir tête aux Warband (sans serrer mortellement les fesses, effort désagréable croyez-moi), qui, malgré leur infériorité de facteur, plient au simple (juste un point de plus, facteur de combat et jet de dé cumulés) les Sp que sont les hoplites, ce qui en fait la némésis des armées presqu'uniquement composées de Spear.
Grecs DBM socles magnétiques
Pour le reste, la liste est bâtie sur le même principe d'aide mutuelle entre les corps que la précédente. Allez donc voir mon article tactique détaillé, et sur la ligne duquel je continue à jouer mes Grecs, notamment pour les parties de l'article 2A, 2B et 2C (la réserve, l'appui en bout de ligne, la cavalerie en réserve pour redéploiement et la trouée).link

Grecs DBM deux lignesSur cette photo, on voit, sur la gauche, les deux corps d'infanterie, dont celui de gauche (en bas à gauche sur la photo) est composé à la fois d'hoplites et d'auxiliaires peltast. Derrière (à droite sur la photo), on voit, scindé en trois, le corps du général en chef thessalien. Un groupe de Cv, un groupe de LH, un groupe de Sp, qui donne à l'armée souplesse, réactivité, support, de quoi faire frémir les adversaires qui se jetterait dessus...


Afin d'avoir un apport convenable en cavalerie, j'ai dû choisir un C-in-C thessalien. Le général se trouve donc être un regCv(O) accompagné de deux copains Cv et trois potes LH(O).

 

Partie test avec Tyty et ses Perses Achéménides, 200 points à DBM

Pour illuster un peu tout cela, voici un série de photos prises avec mon formidable téléphone preneur de photos, lors d'une partie avec Tyty et ses Perses, qui nous servit à tester un peu nos armées avant de plonger dans le tournoi de Brest.

Grecs contre Perses 1Y'a pas à dire, une partie de DBM, mais réduite à 200 points (moitié du format normal originel), ça a de l'allure. Ses lignes de bataille mouvantes, ses troupes qui évoluent et se disputent les terrains d'appui (bois, collines...), ses embuscades et ses marches de flanc. En termes de rendu et de dynamisme, je crois que l'on n'a pas fait mieux pour l'instant ^^

Grecs contre Perses 2Les Perses ont forcé la colline sur la droite, que les Grecs tiennent encore un peu mais avec grand mal... A droite encore, la marche de flanc de la cavalerie perse ne fera pas un malheur cette fois, sauf pour eux, bloquée par la cavalerie légère grecque bien placée à flanc de colline... A gauche, les Grec sont plus forts et le Perse se fait fuyant... Au centre, la cavalerie de Xersès sait qu'elle ne peut pas faire grand'chose face à la ligne des hoplites. Un cavalier grec est venu combler une lacune dans la ligne des fantassins.

Grecs contre Perses 3Laisse-moi zoom zoom zen...

Grecs contre Perses 4Côté gauche vu par les Grecs : domination complète : de malheureux cavaliers légers reculent au fond à gauche, de peur de se faire trouver par les archers grecs, sécurisés à larrière par des cavaliers ; une masse de 5 psiloi monte à l'assaut du bois ; des archers tirailleurs et sparabaras commencent à se sentir un peu seuls face à l'avance en diagonale de 6 plaquettes de hoplites...

Grecs contre Perses 5Si les cavaliers perses ne peuvent pas raisonnablement espérer percer au travers de la ligne des hoplites, ceux-ci ne peuvent pas raisonnablement espérer courir après les cavaliers pour leur piquer les miches, courant alors le risque de découvrir progressivement les flancs de leurs lignes, offrant alors de magnifiques occasions aux cavaliers du Levant de leur marcher dessus sans piquer immodérément les dents des chevaux.

Cette partie se termina avec un léger, très léger, pas franc du tout, avantage en faveur des inventeurs de la philosophie. Nous repartîmes songeurs.

 

Après la pub, un deuxième épisode de De Bellis Multitudinis : tournoi DBM200 de Brest 2014 (le numéro 2) !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact