Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 21:07
ACMA Relief Lenormant
Dans cet article, je vais me pencher sur la trière athénienne du début du Vè siècle. Puis je montrerai la façon dont on peut réaliser une miniature au 1/600è, soclable sur une base de 8cm sur 4cm, utilisable à DBM.


Comme la majeure partie de mon armée grecque, la figurine utilisée viendra de chez Xyston : Greek trireme. Cela pour une bonne et simple raison : la  grande qualité de sculpture et de fabrication. Seulement, un inconvénient : la gamme Xyston couvre une période plus tardive que les guerres médiques, approximativement la fin du Vè siècle, jusqu'à l'époque hellénistique). Or, au fil du temps les façons comme les outils de faire la guerre ont évolué.

L'aspect de la ligne des rameurs thranites (les rameurs du haut, ceux que l'on voit sur le relief plus haut) notamment a changé, et une variante est apparue dans le vocabulaire même des Grecs à partir du Vè siècle : la flotte de guerre comprenait des vaisseaux aphractes et d'autres cataphractes. Les premiers avaient l'intervalle séparant l'apostis et le pont de combat ouvert (comme sur le relief Lenormant en photo plus haut), les seconds l'avaient fermé. Il le fut d'abord occasionnellement, pour protéger les marins de la houle, du mauvais temps. Puis cette fargue est devenue fixe.

Le relief Lenormant, ici en photo, a dû appartenir à un monument commémorant la victoire d'une trière dans l'une des joutes instituées par Thémistocle(1). Il est une des bases des études sur les trières athéniennes, bases à leur tour de mes modestes recherches. La trière dessus représentée est donc aphracte (on voit nettement les rameurs thranites). Et voici la trière grecque proposée par Xyston :anc10001
Elle comporte d'énorme fargues, dépassant même le pont de combat. Elle représente probablement les vaisseaux dont nous parlions précédemment, solidement et en permanence fargués. Il faudra s'en débarasser et rétablir une allure proche de ce qui devait exister lors des guerres médiques.

Xyston donne, avec cette miniature, deux mâts accompagnés de leur vergue, les voiles prenant le vent, mais aussi les voiles repliées. Dans le cadre de la bataille, comment doit-on monter les voiles ?
Selon J.Taillardat (1), la grand-voile et son mât n'étaient pas utilisés lors des batailles navales. En combat, les trières n'étaient mûe que par les avirons, et les équipements de la grand-voile étaient trop encombrants pour être emportés à bord. Ils étaient donc carrément laissés, le plus souvent, sur la côte. La petite voile, elle, était emportée lors des batailles navales. Appelée akkatéion, elle était mise au vent en cas de déroute : particulièrement utile si les avirons venaient à être brisés et que le vent devenait indispensable pour fuir.
J'ai pensé qu'il fallait que l'akkatéion soit rapidement déployable en cas d'urgence. J'ai ainsi pris le parti d'avoir un bâteau au mât avant monté, avec sa voile pliée mais en place. Quand au grand mât, je ne le monte pas du tout : il est resté sur la berge !


Maintenant vient l'heure de s'occuper de bricolage ! Voila comment j'ai ajusté la miniature Xyston pour qu'elle colle aux trières athéniennes des guerres perses.
Les fargues énormes qui reposent de part et d'autre de la trière Xyston sont fournies détachées. Entre elles, une nervure rejoint la proue et la poupe. Il m'a fallu la réduire pour placer un pont de combat adapté. Pour cela, j'ai utilisé simplement une grosse lime à métaux, puis découpé un pont de combat dans du balsa de 1mm d'épaisseur. Ce pont, d'abord de 1cm sur 4cm, et ajusté à la lime dans l'épaisseur, je lui taille un trou dans la longueur au cutter, puis le colle sur la nervure rabotée. Ses extrémités sont ensuite soigneusement ajustées pour ne pas rompre l'allure générale du vaisseau :
DSC06425Après cela, il faut rendre l'allure des compartiments des nageurs thranites telle qu'elle est sur le relief Lenormant. Pour cela, je bourre l'espace entre l'apostis et mon pont de combat tout neuf de green stuff, le lisse, puis marque une emprunte rectangulaire (bout d'une chute de balsa, simplement) à intervalles réguliers, sur toute la longeur du green stuff. J'obtiens un nombre régulier de compartiments des deux côtés, qui, à mon avis, auront un chouette aspect une fois peints. Au passage, l'avant a été travaillé (réduction de la hauteur), et l'étambot est un peu redécoupé.
DSC06424Reste à bien coller les rames, puis à peindre cette trière...

(1) J. Taillardat, "La Trière athénienne et la guerre sur mer aux Vè et IVè siècles", in Problèmes de la guerre en Grèce ancienne, sous la direction de Jean-Pierre Vernant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact