Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 13:00

Pz-III 0637a

 

Ou encore, le PzKpfw III ausf. E ou F, voire le Panzerkampfwagen III Ausführung E ou F, ou alors le Sonderkraftfahrzeug 141 (Sd.Kfz 141). Toutes ces dénominations pour le même engin : le Panzer III. Ici décliné dans sa version E ou F de début de série, c'est à dire armé du canon de 37mm (le canon KwK 35/36 L/46.5 pour les puristes).

 

Une idée reçue assez répandue dans le jeu pour figurine seconde guerre mondiale classe la version E comme étant celle armée du 37mm et la version F, celle armée du 50mm. Ce serait bien trop simple et surtout, c'est archi faux ! En effet, l'armement n'a rien à voir avec la différence de version, étant donné qu'entre aôut 1940 et 1942, tous les Pz III E furent rééquipés du canon de 50 (le KwK 38 L/42) tout comme les 335 premiers Pz III F. Et oui, seuls 100 Pz III F, les derniers produits, reçurent le canon de 50 de série. C'est donc un raccourci très erroné de dire : "le E, c'est 37mm, le F, c'est 50 !". En fait, les différences sont minimes entre les deux versions et la seule vraiment visible se situe au niveau du système de freinage (apparemment c'est sous le glacis du char qu'on peut voir la différence).

 

C'est cette fausse idée répandue qui m'amena à faire une erreur dans ma commande chez Skytrex. Eux aussi ont classé leur version 37mm sous la dénomination E et leur 50 sous la F. Donc à mes débuts de joueur de seconde guerre mondiale, où je n'étais donc pas encore capable de situer tous les boulons sur un tank selon sa version et son mois de production, je me fourvoyai dans cette voie. D'autant que la règle Blitzkrieg indiquait qu'on pouvait jouer des Pz III F en 1940. Je fis donc le raccourci et c'est ainsi que pour mes Allemands de la campagne de France, je prévoyai de les épauler de Pz III armés de canon de 50, tank à faire !! J'avais quand même eu la bonne idée de prendre un Pz III E chez Command Decision. Heureusement, car ce n'est en fin de compte que 40 Pz III F armés en 50m qui furent envoyés sur le front français. Ils ne furent que peu voire pas du tout employé. Je pourrais donc toujours utiliser les F que j'ai acheté dans des engagements hypothétiques.

 

Intéressons nous donc à ce modèle de chez Command Decision, en 15mm donc, connu sous la référence de Panzer III E. Voici comment elle se décompose :

 

 

Pz-III 0178a

 

 

Le chassis, la tourelle, les deux roulements et les trappes de la tourelle, la simplicité s'impose ! L'assemblage des flancs sur le chassis est d'autant plus simplifié que les pièces sont ajustés à la lime.

 

Pz-III 0180Cliquez, vous verrez mieux les ajustements d'origine faits à la lime !

 

Les pièces s'assemblent à merveille et tiennent sans colle ! Les gars de chez Command Decision ne rigolent pas et nous proposent un travail de qualité !

 

Pz-III 0186aCa tient sans colle !

 

 

Cependant, la maquette nécessite quelques réajustements pour être plus réaliste. La grosse inepsie de ce modèle réside au niveau des gardes boue (pas sûr que ce soir le terme exact). La jonction est assuré par une proéminance qui n'a pas lieu d'être. En réalité, une simple plaque rivetée assurait la mobilité du garde boue. J'ai donc réduit le relief, mais à cette échelle là, il aurait pu tout aussi être simplement éliminé.

 

Pz-III 0162

A gauche, le garde-boue réajusté au cutter.

 

Autre réajustement sur la structure des flancs, les autres proéminances, qui elles existent bel et bien sont mal moulées. Il convient de les un peu plus droites :

 

Pz-III 0177Toujours à gauche, la partie réajustée.

 

Pour la caisse, pas de réajustement, un bon ébarbage suffit. Pour la tourelle, seuls les périscopes sont trop marqués. Et puis le périscope du chef de char est en position sortie (le cône qu'on voit sur la tourelle). Il est souhaitable de le limer un peu et de réduire un peu sa taille. On peut aussi très bien le couper pour le mettre en position basse. Après ça, quelques gouttes de superglue, une sous-couche noire, et c'est parti pour la peinture !

 

Pz-III 0624Pour le plaisir, une version en canon de 50mm (la différence se voit au niveau du bouclier qui devient externe). Là le périscope du chef de char est en position baissée.

 

 

Pour la peinture, j'ai commencé par peindre l'ensemble des pièces, sauf les chenilles, en gris neutre (ref 992 chez Prince Auguste).

 

Pz-III 0627

 

Ensuite, un lavis de gris allemand (995) est passé sur l'ensemble.

 

Pz-III 0630

 

Pour éclaircir le tout, un lavis localisé d'un mélange de gris neutre et de gris allemand sur les surfaces planes et un brossage à sec de gris neutre sur les arrêtes.

 

Pz-III 0631

 

Seul le roulement doit faire l'objet d'un peu plus d'attention. Les galets ont en effet leur pourtour peint en noir et le barbotin (le gros galet cranté à l'avant. C'est lui qui entraine la chenille) voit ses crans peint au boltgun metal (s'il n'y a qu'une chose à retenir de l'univers games workshop, c'est leur peinture métallisée !). Les chenilles aussi sont peintes en boltgun, lavisé (oui, je fais du néologisme) en marron beige (875) puis brossées en chainmail. Les mitrailleuses aussi sont passées au boltgun metal puis subissent un lavis noir.

 

Là on peut considérer le char peint. Sauf qu'il ne garde pas longtemps sa livrée sortie d'usine. Surtout si on veut le représenter en pleine action, chenilles roulantes, accumulant poussière et boue. C'est ainsi que je passe un lavis très dilué de marron beige sur différentes surfaces de la caisse, en insistant surtout sur l'avant et l'arrière. Je passe après un léger brossage à sec de chainmail sur certaines arrêtes pour marquer l'usure du métal. Pour rajouter un peu de boue séchée sur les flancs, on sort la colle à bois, on en met quelques gouttes entre les galets (pas dessus surtout ! Sinon vos chenilles vont sautées et il va falloir sortir la laitue pour les rattraper...) et on saupoudre de sable. J'ai dabord peint le sable en ocre jaune pour y passer un lavis de marron beige. Un ensemble que j'ai repassé sur le reste du roulement. La boue est finalement éclaircie en beige.

 

Pz-III 0633Ach, che krois que che perds la téteu !

 

 

Pz-III 0656Mon dieu que c'est sale !

 

Et voilà, un beau PanzerKampfwagen III Ausführung E ou F dans sa version canon long de 37mm.

 

Pz-III 0640

 

Il n'y manque plus que les marquages et éventuellement un drapeau nazie à l'arrière pour la reconnaissance aérienne. La prochaine étape vraiment nécessaire sera le soclage. Nécessaire, vraiment ? S'il est vrai qu'il est jouable en l'état, il est du coup surbaissé par rapport à l'infanterie. Mis à côté, le char paraît ridiculement trop petit. Et surtout, le socle permettra la magnétisation nécessaire à tout transport de troupes miniatures. A noter que la tourelle ne sera jamais fixée. C'est tellement plus drôle de pouvoir faire mumuse avec au fur et à mesure qu'on déplace le char au cour de la partie, ou pour lui permettre de faire face de toute part. Pardon, c'est plus réaliste, bien entendu !

 

 

Pz-III 0636

 

La source principale de mes informations se situe sur ce très bon site : www.achtungpanzer.com.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact