Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 20:25
Perses 0075a
Faire ou ne pas faire les yeux ? that is the question... Partagé entre l'esthétique et l'efficacité, la peinture des yeux relève d'une question hautement philosophique. On peut dire qu'à elle seule, elle stigmatise le paradoxe qui voit s'opposer une peinture rapide et efficace à une peinture plus fastidieuse mais ô combien plus belle. Si, je vous l'assure, cette question hante mes nuits.

Sauf qu'à l'échelle du 15mm, la réponse est toute trouvée. C'est sans doute l'échelle où c'est le plus difficile à réaliser (ben oui quoi, c'est tout petit. D'ailleurs je crois que pour les autres échelles encore plus petites - 6 et 10mm - les yeux ne figurent même plus sur les figurines) et c'est, par la même occasion, là où ça se voit le moins (ben oui, c'est toujours aussi petit). Donc faut vraiment être fada (ya pas d'autres mots) pour se lancer dans la peinture des yeux. C'est donc pour cela que je l'ai fait... Je vous rassure, je ne l'ai fait que pour quelques figurines et c'est vraiment parce que la qualité de gravure, exceptionnelle (!!), des Xystons donne envie de le faire.

Car le préalable indispensable, c'est bien sûr d'avoir une bonne gravure et surtout une très bonne moulure (ce qui n'est pas toujours le cas, même chez nos amis de Xyston. Notamment justement au niveau des yeux où le fil de la moulure passe assez souvent, selon les modèles, sur l'oeil gauche). Donc chose à ne tenter, pour optimiser ses chances de beau résultat, que sur une figurine adéquate. Je dis bien optimiser ses chances, car la chose n'est pas aisée. Car si après avoir appliqué relativement facilement le blanc de l'oeil (avec du blanc, c'est mieux), le plus dur arrive. La pupille ! C'est là où tout se joue. Car si avoir ses figurines avec des yeux peut être du plus bel effet, l'effet tombe souvent à l'eau si vos troupes se retrouvent à loucher. Et oui, c'est là veritablement toute la difficulté (encore plus que la précision à avoir pour obtenir une pupille qui ne soit pas celle d'un cheval) : assurer une bonne paralaxe dans le regard de vos guerriers. Je pense que c'est vraiment nécessaire et qu'il vaut mieux prendre la peine de recommencer, si besoin est, car sinon, autant ne pas du tout faire les yeux. Au niveau de la couleur du visage, mieux vaut laisser l'orbite en noir pour un joli contraste.



Perses 0059aPerses 0072aPerses 0066aPerses 0081a



En tout cas vous l'aurez comrpris, c'est très beau, mais c'est loin d'être évident par la précision que cela demande. Donc uniquement pour les figurines que l'on souhaite vraiment mettre en avant. Surtout qu'il faut vraiment avoir le nez dessus pour s'en rendre compte. Pour les autres, je peint les yeux comme s'il s'agissait d'un autre morceaux peau, même si c'est vrai que ça rend le regard plutôt vide.

Perses 0010yPerses 0012yPerses 0013y

En fin de compte, l'idéal est dans les figurines qui n'ont pas d'yeux. Il s'uffit de jouer sur l'ombre de la paupière pour obtenir un regard réaliste et surtout ténébreux et menaçant (idéal pour faire fuir les troupes adverses...).

Perses 0033y

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact