Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 20:55
Perses 0033a


Satrape : gouverneur d'une satrapie sous l'empire achéménide. Satrapie ? Région administrative de l'empire achéménide. Et ça ira bien assez pour la partie définition...

Perses 0055

Le Satrape était donc un personnage politique puissant sous l'ère de la domination perse de l'Asie occidentale. Pour les régions les plus prospères, notamment celles de l'Ouest, il était à même de lever ses propres régiments et donc de commander sa propre armée. Tant et si bien qu'à partir de la fin du Ve s., les révoltes satrapale commencèrent, affaiblissant le pouvoir centrale et menaçant l'homogénéité de l'empire.


Perses 0051a


C'est pour toutes ces raisons historiques que le général de mon armée DBA, un petit contingent donc, et un de mes sous-généraux DBM, commandant un corps, sera un Satrape accompagné de sa garde rapprochée (le général à DBM sera le roi lui-même !). En terme de jeux, il s'agit d'une plaquette de Cavaliers ( Reg Cv(O) à DBM). De part l'importance de son rôle, il n'ira au contact que pour éventuellement soutenir le reste de la cavalerie. A savoir qu'à DBM, un socle de Cv (O) ou (I) soutenu par un socle de même type est moins vulnérable. Le sous-général sera parfait dans cette fonction de support, lui permettant de commander en toute aisance le reste de son corps puisque n'étant pas considéré au corps à corps. A DBA, le reste de ma cavalerie étant restreinte (un Cv et un Lh), il sera mis à contribution. Ceci en évitant bien sûr les situations tactiques délicates pour lui, notamment en veillant à ce que chacun de ses flancs soient protégés par un socle ami (que ce soit au sein de sa cavalerie ou au coeur d'un dispositif d'infanterie). Le type de troupe adverse sera bien entendu lui aussi déterminant dans son placement au sein du dispositif, notamment à DBA (moins vulnérable et la logique d'ensemble étant privilégiée à DBM, il sera partie intégrante du reste de la cavalerie). A savoir qu'il ne craindra pas grand chose contre tout ce qui est armé de lances plus ou moins longues (lanciers et piquiers donc) et qu'il ne fera qu'une bouchée de toute troupe légère se présentant à lui.


Perses 0034aPerses 0030aPerses 0032a







En terme de figurines, quelques ajustements furent nécessaires. J'ai utilisé comme base le Persian Mounted General pack de chez Xyston. Le problème de la gamme perse de nos amis écossais est qu'elle couvre la fin de l'empire perse, à savoir le IVe s. qui vit Alexandre le grand triompher (liste 7 du livre II des listes d'armées DBM). En ce qui nous concerne, les première guerres médiques donc, tristement illustrées par le film "300", il faut remonter 150 ans plus tôt. Et donc revoir l'influence grecque sur la Perse. Les casques héllènes des officiers du pack Xyston sont donc à prohiber. J'ai ainsi opéré une conversion mineure en changeant la tête des deux officiers encadrant le Satrape (celui qui trouve d'où viennent les têtes aura droit à mon respect le plus grand, et ce n'est pas peu dire !).

Perses 0037aEn terme de peinture, je me suis largement inspiré du Osprey sur l'armée perse (The Persian Army) que je trouve, soit dit en passant, d'un niveau bien inférieur au reste de la gamme en terme de contenu (à décharge de l'historien, le thème ne foisonne pas de sources). A savoir que chez les Perses, le blanc est la couleur du sacré, d'où la couleur du cheval du Satrape. Les autres chevaux sont noirs car il s'agit de la deuxième couleur la plus recherchée chez les très robustes chevaux de la plaine de Nisaia, en Médie. Pour leur cavalier : le violet, couleur la plus luxueuse car extraite à l'époque du murex, était la couleur royale ou d'allégeance à la royauté. Le jaune saffran est la troisième couleur la plus importante chez nos riches Perses, car la Perses 0046aplus luxueuse après le violet (ce saffran était obtenu en extrayant à la main les trois pistils des pétales du crocus). Le marron foncé, ou "ombre de la nuit", est une couleur recherchée au début de l'empire perse. L'association du bleu, du rouge et du blanc est aussi typique de cette période, notamment au sein de la cour. J'ai donc utilisé avec autant de pertinence que possible ce schéma de couleur. A noter les pans des manteaux, ou kardakis, en peau de léopard (la chasse était l'activité favorite des Perses, considérée comme la meilleure préparation à la guerre. Il va sans dire que cela concernait surtout les nobles...).



Perses 0047Perses 0054Perses 0049



Dernier petit détail, l'étendart. La plupart des étendarts perses faisaient figurer des animaux de leur mythologie, en l'occurence un griffon surmonté d'un disque solaire. Mais d'autres sources, notamment une coupe attique exposée au Louvre (Pépette, tu as dû la voir), font figurer des étendarts à formes bien plus géométriques (pour cette même coupe, un carré avec ses deux diagonales). Ce genre d'étendart plus simpliste auraient plutôt servi au sein des formations de base.



Perses 0044a



Pour le soclage des figurines, cela n'a pas été évident de part l'encombrement que représente un seul de ces cavaliers avec sa grande cape sur son cheval. Mais même si je n'ai pas réussi à faire la mise en scène que je voulais, il me semble que le résultat n'est pas trop mauvais. Bien sûr, il reste encore le flocage à faire...




Perses 0035a

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact