Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 19:54

picto-grec 1401

 

 

Loir et Cher, 21h27 et 42s...

 

Le soleil est couché depuis bien longtemps, l'atmosphère au dehors se refroidit, le feu crépite dans la cheminée et la tension monte au fur et à mesure du déploiement des factions en présence.

 

picto-grec 1363

 

A ma gauche, Macha, fier et valeureux hoplite, bien décidé à envahir le territoire des sauvages, mais non moins accueillants, Pictes, dirigés par Corybantes el Corones.

 

 

1er tour

 

Les Grecs se mettent en branle (non, ils ne jouent pas avec leur lance), timidement. « Je reste stupéfait devant l'audace spartiate » dixit le grivois chef des Pictes. Toujours de façon aussi grivoise, Corybantes fait surgir une meute de psiloi du fin fond de la forêt, apparemment pressée d'en découdre. Dans cet élan, le reste de la ligne picto-saxonne suit le mouvement, la cavalerie légère se mettant clairement au devant du corps athénien.

 

picto-grec 1372

 

 

 

2e tour

 

En réaction à la tentative de prise de flanc picte, Macha détache des psilois de son aile gauche. Sur l'autre flanc, les archers athéniens font quelque peu reculer la cavalerie légère par quelques décoches. 

 

picto-grec 1374

 

Par  la suite, Macha doit aussi réorganiser son aile droite avec ces mêmes archers, le Picte cherchant le contournement aussi sur ce flanc.

 

picto-grec 1375

picto-grec 1377

 

 

Ces quelques manœuvres sont les rares qui préfigurent d'un choc qui s'annonce aussi violent qu'inévitable. Et oui, vous l'aurez compris, quand d'un côté nous avons affaire à du hoplite testostéroné et de l'autre du barbare assoiffé de sang, la finesse en ce moment précis est sans doute une qualité dévouée à autre monde.

 

picto-grec 1381

 

« Comment faire pour ne pas mourir comme des cons ? » se questionna perplexe Macha, dubitatif à la situation inéluctable qui s'ouvrait à ses yeux.

 

« C'est nous les Saxons, poil au menton » chantonnait à présent gaiement Corybantes en avançant ses barbares aussi légèrement que leur esprit développé pouvait le leur permettre.

 

 

"Corybantes a peur d'avoir des trous dans sa ligne.» me souffla, confiant, « poil au dent », Macha sur les intentions de son adversaire. Effectivement, ce dernier était en train de réorganiser sa charioterie en arrière de la jonction warband-light horse.

 

picto-grec 1384

 

 

Alors que sur sa droite, Macha s'acharne à mettre la pression en cherchant le corps à corps face aux Lh pictes, il s'organise sur sa gauche pour encaisser l'effort combiné des psilois et Lh adverses tandis qu'il attend patiemment au centre, Ax (X) et autres Wb.

 

picto-grec 1390

picto-grec 1387

 

 

Les combats s'engagent. Après une première escarmouche ayant vu rejeter au loin un socle de Lh, un trop audacieux cavalier picte se fait prendre de flanc par des hoplites sur le qui-vive et quelque part satisfaits d'avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent.

 

picto-grec 1392

 

 

Malgré une situation tactique à son avantage, Macha se voit enfoncer sa ligne, quelque peu malmenée par des warbands affutés. Bilan : 4 Spartiates tombent au premier choc. Le corps est démoralisé.

 

picto-grec 1399

picto-grec 1400

 

Dans un élan de désespoir emprunt de folie, les psilois de l'aile gauche grecque se jettent sur leurs vis-à-vis. Ils ne voulaient sans doute pas être spectateurs de la fuite des Spartiates. Le phalange de ce même corps du flanc gauche reste valeureuse. Elle inflige ainsi les premières pertes à  l'armée adverse.

 

picto-grec 1403

picto-grec 1406

 

Le centre a de toute façon lachée. Les impétueux warbands saxons partent à la poursuite des Spartiates en déroute tandis que les chariots s'infiltrent dans le dispositif grec.

 

picto-grec 1408

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bertrand alias corybantes 12/02/2011 08:30


Non, pas d'égyptiens ... mieux que ça à mon avis ... mais si vous avez une armée en 400 points farcie aux Ax ...


Bertrand, alais corybantes 11/02/2011 18:24


La voici la voilà : corybantes41@hotmail.fr
Si on joue en 200 samedi, il faudrait commencer vers 10 heures max, que je puisse repartir pas trop tard.
400 points vendredi soir ... je sais ce que je vais mettre sur la table, en antique vu que vous n'avez pas de médiéval ... vous allez souffrir yek yek yek


macha 11/02/2011 22:26



Ah Monsieur fait des cachoteries ! Tu jouerais tes Egyptiens en 400 ? Si oui, nous n'aurons pas d'armée à ce format (à priori) ...



Bertrand, alais corybantes 11/02/2011 11:50


Ok pour deux en 200 points vendredi soir. Samedi c'est plus chaud car avec les vacances, je suis censé partir dans ma campagne avec les enfants.
Sinon, une en 400 vendredi et une en 200 samedi matin.
Je vois ça avec mon comité directeur.
Au fait, je n'ai pas vos portables ... ça pourrait être utile.


macha 11/02/2011 16:41



400 vendredi et 200 samedi matin, pourquoi pas ! On revoit tout ça par email, Fred devrait te contacter si ce n'est déjà fait, et te filera nos numéros. A moins que je retrouve moi-même ton
adresse mail... Ou que tu me la donnes.



Macha 10/02/2011 17:23


Hello !
Et bien cela dépend. Fred n'a pas su me dire : tu viens le 18, mais restes-tu le 19 en journée ?
Mes Grecs seront jouables quasiment tout peints en 200pts. Je les jouerais avec plaisir, pareil pour Fred avec ses Perses je pense.
Si tu restes samedi, un petit 400 points n'est pas de refus !


Bertrand, alais corybantes 10/02/2011 12:46


Je me doute bien que tu attends mes pictes. Je vais peut-être changer la liste aussi.
Sinon, pour le 18, on joue en 400 ? en 200 ? en 100 ? en 10 ?
Si tu veux tester des égyptiens, j'ai encore l'armée de prêt.


Macha 09/02/2011 23:45


Hi hi !
Je mets déjà à l'essai une variante de la liste grecque. Plus nombreuse, et avec des options plus variées... Et j'attends tes Wb et tes Ps de pied ferme ! Enfin, un peu plus ferme pour les Wb, je
ne sais pas trop quand même ce que cela donnera... *Angoisse*


Corybantes 09/02/2011 10:42


Oui, belle victoire de mes valeureux pictes. Le plan était de retarder la droite grecque avec toute ma cavalerie et de charger (poil au nez) le centre et l'aile gauche avec mes Wb et mes Ax(X)
qui
se battent sur trois rangs (poil aux dents), avec en plus un mouvement tournant sur l'extrême gauche avec mon infanterie légère. Cette dernière, planquée dans les bois (poil aux doigts), a surgi
au
bon moment, surprenant ainsi celle de l'armée grecque qui s'est ainsi retrouvée surpassée en nombre. L'absence de cavalerie grecque m'a permis de faire ce que je voulais, sinon cela eut été
plus
délicat à gérer, mes Ps n'aimant que moyennement les cavaliers en plaine. Le reste ne fut qu'une succession (poil au menton) de chocs et de combats au corps à corps avec un avantage à mes Wb
qui
tuent le Sp à +1 au dé. Avec des Wb(S) ... un vrai bonheur.
Bataille rapide mais qui demande à être refaite, avec une armée grecque modifiée. Pour ça, faisons confiance à mon vaillant adversaire.


Présentation

  • : Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • Le blog de figurines de Machablabla et Tyrwaz
  • : Bienvenue sur le blog de Machablabla et Tyrwaz, figurinistes maniaques et joueurs de DBM, DBA et autres joyeusetés...
  • Contact